Epurebere, adi ibo ya ndziya yo: le blog d'Obambé Mboundze Ngakosso

Kemet (l'Afrique), les Kamit (les Africains), leurs relations avec le reste du monde, les essais qui me frappent, etc., voilà les sujets de cet espace

20 février 2017

Mention bien à Patrice Talon!

Classé dans : Non classé — Obambé Mboundze GAKOSSO @ 10 h 16 min

Du temps où Nicolas Sarkozy présidait aux destinées de la France, il ne cachait pas les liens qu’il avait avec l’homme d’affaires français. Face au président du Togo, Faure Essozimna Eyadéma, il n’hésita pas à battre campagne pour son ami Bolloré, afin que le Port autonome de Lomé (PAL) n’échappe pas à son champion.

(more…)

21 novembre 2016

« Il nous a traités de racistes! »

Classé dans : Non classé — Obambé Mboundze GAKOSSO @ 14 h 19 min

Lundi 7/11/2016 dernier, au soir, nous avons enregistré un numéro de l’émission « Le diplomate Club des nations » avec le journaliste Brinel Liwata et le réalisateur Armel Etokabeka pour une diffusion le mercredi 09/11/2016 à 19h25. (more…)

6 novembre 2016

Il y a 12 ans, l’armée française s’illustrait à Abidjan

Classé dans : Non classé — Obambé Mboundze GAKOSSO @ 12 h 46 min

d

d

12d

d

d

d

12 bisd

d

d

d

d

12 terd

d

dd

d

d

d

12 quartd

d

d

d

 

3 novembre 2016

La Méditerranée a encore avalé, bu une des nôtres…

Classé dans : Non classé — Obambé Mboundze GAKOSSO @ 12 h 48 min

6 août 2016

Sabala détente avec Coupé Cloué

Classé dans : Musique,Non classé — Obambé Mboundze GAKOSSO @ 18 h 17 min

J‘ai vu la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro, cette nuit, au Brésil.

Jusqu’à la fin, je vous dis . Malgré les moustiques qui étaient décidés à me prendre tout mon sang. (more…)

5 août 2016

APE: l’Union européenne ne veut pas abandonner

Classé dans : Non classé — Obambé Mboundze GAKOSSO @ 22 h 27 min

1 mars 2016

1 mars 1896, l’Ethiopie écrasait l’Italie à Adwa!

Classé dans : Non classé — Obambé Mboundze GAKOSSO @ 22 h 58 min

En ce temps-là, l’empire éthiopien était dirigé par le couple composé de leurs Majestés Impériales d’Ethiopie Negus Nägäst (le Roi des Rois), Ménélik II et par Itege (la Reine des Reines) Taytu Betul. (more…)

16 février 2016

Cameroun: la mort du Dr. Ngo Nkana ou encore la preuve que notre système médical est malade

Classé dans : Décès,Non classé — Obambé Mboundze GAKOSSO @ 23 h 57 min

Cest en suivant un JT de la CNRTV que j’ai appris cette information.

Elle s’appelait Hélène Ngo Nkana, épouse Nlate Mfomo et était médecin.

Elle était enceinte de 9 semaines. (more…)

6 janvier 2016

Les Africains, ces fameux paresseux…

Classé dans : Non classé — Obambé Mboundze GAKOSSO @ 10 h 31 min

Cette image est, à mes yeux, très belle.
Si je m’amusais à demander aux gens de me dire de quoi il s’agit, je suis sûr que la réponse C’est une femme qui a fait ses courses et qui attend un taxi ou un bus pour rentrer chez elle l’emporterait largement. (more…)

24 novembre 2015

Mention très bien à Vincent Bado, Africa24 et au Burkina-Faso

Classé dans : Non classé,Politique africaine — Obambé Mboundze GAKOSSO @ 23 h 08 min

Ce soir, je me suis régalé en suivant la chaîne de télévision Africa24. L’émission portait sur la présidentielle et deux des candidats avaient sur le plateau leurs représentants.
Sincèrement, il y avait de la qualité sur le plateau. Non pas que les idées défendues par les représentants des candidats m’aient séduit, mais c’est surtout les échanges qui ont été à la hauteur et là, je tiens à saluer particulièrement le jeune Vincent Bado. Ce dernier est le président de l’UGEB (Union générale des étudiants du Burkina-Faso). Il a clairement fait comprendre aux deux journalistes présents sur le plateau et aux deux autres invités que rien dans les programmes des candidats n’allait dans le sens des intérêts des étudiants et que par conséquent, eux, à l’UGEB, ils appelaient tout simplement les étudiants à ne pas aller voter.
Point !
Je ne sais pas pour vous mais c’est la toute première fois que je vois un étudiant (si jeune en plus !) débattre, argumenter posément, de façon intelligible et prendre une telle position. C’était tout simplement un grand moment de télévision !
En face de lui, il avait beau y avoir un professeur d’université (qu’il avait peut-être déjà croisé en fac ou qu’il croisera peut-être un jour en cours), il a tenu bon le long du débat en faisant bien comprendre que les candidats étaient à côté de la plaque. Pour lui, à n’en pas douter, les enjeux sont ailleurs et non pas là où ses adversaires du soir voulaient bien le faire comprendre.
Quand il a posé la question de la souveraineté, il faut bien dire que sur le plateau, il y avait comme un malaise car personne n’a rebondi dessus. Il a eu beau prononcer le mot plusieurs fois, rien n’y a fait. Le journaliste (Babylas Bottom) a fait son job en disant vouloir chercher le lien entre souveraineté et les projets, le jeune étudiant lui a répondu. Conclusion du journaliste ? « Là, vous vous éloignez du sujet… »
Bado : « Non, on ne s’éloigne pas. » Bien au contraire, il a expliqué puis démontré que le Burkina-Faso n’est pas en réalité un pays indépendant. Pas souverain. Il a rappelé qu’on ne peut être souverain et voir son président se faire exfiltrer comme on l’a vu. Il a insisté sur le fait qu’aucun projet économique ne pouvait aller dans le sens du peuple quand le pays n’est souverain.
Bien entendu, personne ne rebondira et même les journalistes eux, passeront à autre chose.
Moi, je me suis régalé.
Il ne faut point désespérer de cette jeunesse. Ce Bado, il a une conscience politique. Je ne vois pas comment dans les mois ou les années à venir, on n’entendra pas parler de lui car il en a dans la cabesa.
Pour Bado, c’est simple : les étudiants ne doivent donc pas aller voter. Que faire alors ? Manifester, travailler sur le terrain, revendiquer leurs droits etc.

De tels moments de TV, on en redemande.

Obambe NGAKOSO, November 2015, ©

123
 

Posedepierre |
Sylvie Marcotte - Mon CV |
Blogtech |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Liumx91
| Ecrirelemonde
| Plaisirsdelavie