Epurebere, adi ibo ya ndziya yo: le blog d'Obambé Mboundze Ngakosso

Kemet (l'Afrique), les Kamit (les Africains), leurs relations avec le reste du monde, les essais qui me frappent, etc., voilà les sujets de cet espace

3 décembre 2017

Il y a 73 ans, l’armée française massacrait du Nègre à Thiaroye: déclaration de la LP-UMOJA

Classé dans : Ligue Panafricaine - UMOJA — Obambé Mboundze GAKOSSO @ 13 h 12 min

Le premier décembre 1944, la très courageuse et extrêmement vaillante armée française (gendarmes français et « troupes coloniales » massacrait ce qu’on appelait à l’époque des tirailleurs sénégalais.

Pour François Hollande, alors président de la République française, à l’occasion d’un discours tenu le 12 octobre 2012 à Dakar, il y a eu 35 africains décédés.

C‘est curieux, mais quand les chefs d’Etat français s’expriment à Dakar, ils ont une certaine tendance à falsifier l’histoire. Qu’ils soient de gauche comme de droite, la sauce est la même. En effet, pour le général français Dagnan, c’était plutôt 70 tirailleurs sénégalais qui avaient été exécutés (c’est le mot).

Pourquoi?

LP-U

Parce que ces hommes réclamaient tout simplement leurs droits, ou pour être précis, une partie de leurs droits, sous formes d’argent.

Qui étaient-ils?

C‘était tout bonnement des Africains, incorporés très souvent de force au sein des forces armées françaises durant la deuxième guerre eurasiatique de 39-45, afin de combattre l’ennemi, l’envahisseur arrivé de Germanie et qui avait fait de la France sa possession, comme la France avait fait d’une grande partie de l’Afrique, sa possession également.

Où? A Thiaroye, dans la banlieue de Dakar. 

La Ligue Panafricaine – UMOJA (LP-UMOJA) a fait une déclaration afin que l’on n’oublie point ce tragique événement. Afin que justice soit rendue car si crime il y a, il faut qu’il y ait réparation. Afin que l’on se souvienne de tous ces gens, nos parents, grands-parents et arrière-grands-parents qui ont versé gratuitement leur sang pour la France alors que cette dernière n’a as eu la moindre once de reconnaissance envers eux, envers nous. Afin aussi que plus jamais ce genre de choses ne se reproduise.  . 

Le lien vers la déclaration, ici.

 

Obambe NGAKOSSO, December 2017, ©

Laisser un commentaire

 

Posedepierre |
Sylvie Marcotte - Mon CV |
Blogtech |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Liumx91
| Ecrirelemonde
| Plaisirsdelavie