Epurebere, adi ibo ya ndziya yo: le blog d'Obambé Mboundze Ngakosso

Kemet (l'Afrique), les Kamit (les Africains), leurs relations avec le reste du monde, les essais qui me frappent, etc., voilà les sujets de cet espace

3 juin 2015

Micro-trottoir, événement Nappy (LP-UMOJA, Toulouse)

Classé dans : Ligue Panafricaine - UMOJA — Obambé Mboundze GAKOSSO @ 16 h 59 min

Nappy !

Le concept est de plus en plus en vogue à tel point que les autres, ayant flairé le filon, s’y sont eux aussi lancés pour prendre leur part du gâteau.

Julienne

Oui, il faut le dire, le Black Bizness, ou Kemit Bizness, ou encore appelons-le comme on veut, est en pleine croissance et ce, peu importe ce que l’on vend.

Parmi les meilleures cibles, il y a les femmes Kamit avec notamment leur peau et leurs cheveux. Les plus gros budgets se trouvent assurément à ce niveau. Il suffit de voir combien sont dépensés pour l’entretien des cheveux, pour les soins de peau pour s’en convaincre.

La Ligue Panafricaine – UMOJA, comme vous le savez, est organisée en ST (Sections Territoriales) et ces dernières en SST (Sous-Sections Territoriales). Au niveau de notre SST de Toulouse, les femmes de notre organisation ont organisé un événement consacré au Nappy, le samedi 23 mai 2015 dernier.

Un micro-trottoir a été réalisé, durant 15 minutes, où des femmes et des hommes sont interrogés à ce sujet.

Bonne visualisation, à ce lien !

 

Obambe NGAKOSO, June 2015©

* : Nappy = Natural and Happy

 

 

Une réponse à “Micro-trottoir, événement Nappy (LP-UMOJA, Toulouse)”

  1. Mfoa.Nkuna dit :

    Ah! La beauté d’une femme, il faut en prendre soin surtout quand c’est naturelle…
    Le problème est de savoir jusqu’à où un tel investissement devient incohérent?
    En effet, il suffit de lire les chiffres notamment aux USA pour se rendre compte que dépasser un certain montant comme un milliard de dollars pour atteindre les 4 milliards de dollars, est indécent.

    Nous sommes en droit de s’interroger surtout que cette manne ne profite pas majoritairement aux nègres…

    N’est-il pas préférable que toutes les femmes kamites mettent au moins la moitié de cet argent dans un fond universel commun pour financer l’éducation, les affaires et la santé?

    Enfin, ce n’était qu’une petite réflexion d’un nègre trop épris de son peuple.

Laisser un commentaire

 

Posedepierre |
Sylvie Marcotte - Mon CV |
Blogtech |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Liumx91
| Ecrirelemonde
| Plaisirsdelavie