Epurebere, adi ibo ya ndziya yo: le blog d'Obambé Mboundze Ngakosso

Kemet (l'Afrique), les Kamit (les Africains), leurs relations avec le reste du monde, les essais qui me frappent, etc., voilà les sujets de cet espace

  • Accueil
  • > Humeur
  • > Mon rire du jour: l’ONU et Faure Charlie Auschwitz Gnassingbé

29 janvier 2015

Mon rire du jour: l’ONU et Faure Charlie Auschwitz Gnassingbé

Classé dans : Humeur — Obambé Mboundze GAKOSSO @ 13 h 58 min

Les deux sujets du jour auraient pu faire l’objet de deux bons billets humoristiques. Ou d’humeur.

Ce monde est plein de ces merveilles dont on ne soupçonne même pas l’existence.

J’apprends aujourd’hui sur divers sites Internet que l’ONU (l’Organisation des Nations Unies) a besoin de 2,9 milliards de dollars US pour aider 40% de la population qui, selon donc l’ONU, est dans le besoin.

Je me pose des questions :

-          Comment l’ONU évalue à 40%, la population syrienne dans le besoin ?

-          De quels besoins s’agit-il ?

Sachant que la Syrie est en guerre depuis quelques années (suite à des attaques subies par le gouvernement) et, sachant qu’une partie des rebelles a été armée par des gens qui ont droit de vie et de mort sur une bonne partie de la population mondiale (à l’exception des Chinois et des Russes car eux, ils savent se faire respecter, pas comme nous autres), des gens qui sont au Conseil d’INSécurité des Nations Unies.

Ce monde, je vous jure, j’en aurai des choses à raconter quand je rejoindrai mes ancêtres. On met le feu et on vient jouer au pompier par la suite. Et il y a des gens pour continuer à croire vraiment que l’ONU est pour la paix dans le monde.

Deux jeunes Charlie à Paris (Faure à gauche, Macky Sall à droite)

Deux jeunes Charlie à Paris (Faure à gauche, Macky Sall à droite)

Mon deuxième sujet du jour concerne un président. Enfin, il en a le titre, il faut dire. Il s’appelle Faure Essozimna Gnassingbé et on pourrait tout aussi bien l’appeler Faure Charlie Gnassingbé. Souvenez-vous de lui, il était à Paris il y a quelques jours pour marcher aux côtés d’autres dirigeants contre le terrorisme, suite aux attentats perpétrés à Paris en ce mois de janvier 2015.

Voilà un homme qui quitte son pays pour aller soutenir les morts français, alors que sur son continent, tous les jours :

-          Des populations se font massacrer dans l’Est de la RDC ;

-          Au Nigeria, à un jet de caillou de chez lui, Boko Haram tue tous les jours ;

-          Au Mali, à un crachat de son Togo natal, des civiles se font buter par des djihadistes et des indépendantistes du MNLA ;

-          …

L’Afrique est vraiment vernie avec ce genre de personnes pour parler en notre nom et qui doivent assurer notre sécurité.

Il faut croire que l’exercice du pouvoir doit sérieusement ennuyer cet homme car il en a remis une couche en allant en Pologne commémorer en compagnie des mêmes dirigeants occidentaux.

Je sais qu’avec les nôtres, il faut s’attendre à tout mais là, je crois que j’ai bu le calice jusqu’à la lie. Avec tous les drames que notre peuple a vécus, que nous continuons de vivre, cet homme les méconnait royalement, les ignore superbement et s’en va célébrer les mémoires des autres ?

Même en prenant un quintal d’hallucinogènes, je doute d’arriver à comprendre ou à ne serait-ce qu’essayer de comprendre.

Cette photo, où on voit notre bien aimé Faure Essozimna Charlie Auschwitz Gnassingbé sage comme une image me fait sourire (voir ici).

L’étape la plus importante dans le cadre de la décolonisation de notre peuple concerne nos esprits. Tant que ceux-ci seront emprisonnés dans les paradigmes autres que le nôtre, on aura sans cesse des présidents Charlie, des ministres Auschwitz.

Il existe une maison des esclaves, délabrée au Togo : notre Faure Auschwitz s’en préoccupe ?

Ouidah, au Bénin, c’est à côté de Lomé, chez lui. Là aussi, des esclaves ont été embarqués dans les navires de la mort par les bandits venus d’Europe. Que dit notre cher Faure Auschwitz ?

Je ne lui parlerai pas de Loango ni de Gorée car je crains que ça ne soit trop loin pour lui…

 

Obambe NGAKOSO, January 2015©

2 réponses à “Mon rire du jour: l’ONU et Faure Charlie Auschwitz Gnassingbé”

  1. St-Ralph dit :

    Très bien vu ! Les nègres devraient se soucier des leurs plutôt que de courir au chevet de l’Europe.

Laisser un commentaire

 

Posedepierre |
Sylvie Marcotte - Mon CV |
Blogtech |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Liumx91
| Ecrirelemonde
| Plaisirsdelavie