Epurebere, adi ibo ya ndziya yo: le blog d'Obambé Mboundze Ngakosso

Kemet (l'Afrique), les Kamit (les Africains), leurs relations avec le reste du monde, les essais qui me frappent, etc., voilà les sujets de cet espace

20 janvier 2015

Morts de Kinshasa, une pensée pour eux

Classé dans : Décès — Obambé Mboundze GAKOSSO @ 10 h 07 min

Hier, du côté de Kinshasa ça a chauffé.

Des gens sont descendus dans la rue, bravant les forces de l’ordre.

On parle de trois morts du côté officiel et de quatorze morts du côté de l’opposition et de la société civile.

Capture-d’écran-2015-01-19-à-10.21.22

Pourquoi ce déferlement ? Les opposants et les membres de la société civile disent qu’ils ont marché pour s’opposer au projet de révision constitutionnelle dont nous savons tous que le but est de permettre à Joseph Kabila Kabange (qui n’aura que 45 ans au terme de son second mandat) de se représenter soit en 2016 (je ne pense pas qu’il y aura élection cette année-là) ou en 2017 voir encore en 2027, selon la durée de la transition souhaitée par des membres de l’actuelle majorité présidentielle.

J’ai beau prendre mon temps pour « lire » la politique de la RDC, désolé, mais je n’en trouve pas un seul pour en rattraper d’autres. Impossible, tout simplement. L’opposition comme le pouvoir sont les faces d’une même pièce. Celles et ceux qui prétendent remplacer Kabila Kabange seront au mieux, demain, des Kabila Kabange bis, sinon ils feront pire. Je les lis, je les écoute et franchement, la RDC sur ce point, ça va être très dur.

Ce n’est pas une prise de position en faveur de cet homme qui depuis l’assassinat de son père le 16 janvier 2001, a hérité du trône présidentiel et qui n’en a pas fait grand-chose… Certains me font rire en me disant qu’il ne parle jamais et que c’est bien. Si le silence était un signe de compétence, cela se saurait depuis fort longtemps et on aurait coupé les langues de tous les présidents du monde.

J’ai une forte pensée pour tous ces innocents qui sont tombés dans les rues de Kinshasa hier, pour une cause qui les dépasse totalement car la réalité est que les nôtres qui meurent ainsi sont le plus souvent utilisés et manipulés par des égoïstes qui veulent  THE PLACE. Rien d’autre.

Je n’ai pas vu les images, mais je pose sans cesse la même question : combien de leaders de cette fameuse opposition étaient dans la rue hier ?

Que nos morts aillent en paix rejoindre nos ancêtres.

 

Obambe NGAKOSO, January 2015©

Laisser un commentaire

 

Posedepierre |
Sylvie Marcotte - Mon CV |
Blogtech |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Liumx91
| Ecrirelemonde
| Plaisirsdelavie