Epurebere, adi ibo ya ndziya yo: le blog d'Obambé Mboundze Ngakosso

Kemet (l'Afrique), les Kamit (les Africains), leurs relations avec le reste du monde, les essais qui me frappent, etc., voilà les sujets de cet espace

  • Accueil
  • > Justice
  • > Soudan: qui va sauver Meriam Yehya Ibrahim Ishag (condamnée à mort pour apostasie)?

18 mai 2014

Soudan: qui va sauver Meriam Yehya Ibrahim Ishag (condamnée à mort pour apostasie)?

Classé dans : Justice — Obambé Mboundze GAKOSSO @ 18 h 17 min

Il y a deux pays sur le continent africain où l’esclavage est pratiqué, encore, de nos jours : la Mauritanie et le Soudan. Le nom officiel de la Mauritanie est  « République islamique de Mauritanie ». Si le Soudan s’appelle « juste » « République du Soudan », il n’en est pas moins une République islamique aussi avec toutes ses caractéristiques.

Soudan

Si l’Union Africaine répond par un silence assourdissant aux questions liées à la persistance de l’esclavage dans ces deux pays, j’ai comme l’impression que le sort de la pauvre Meriam Yehya Ibrahim Ishag, âgée de 27 ans, enceinte (huit mois), chrétienne de confession. Il faut ajouter qu’elle est en détention avec son fils âgé de 20 mois.

Du pur délire 100% garantie hallal…

Oui, cette pauvre jeune fille a été condamnée par un tribunal de Khartoum (capitale du Soudan) pour non seulement être chrétienne mais aussi et surtout pour avoir refusé d’embrasser la foi musulmane.

Abbas Mohammed Al-Khalifa est un nom que nous avons intérêt à retenir car cet homme a tenu des propos dignes d’être étudiés dans les facs, en première année de droit : Nous vous avions donné trois jours pour abjurer votre foi mais vous avez insisté pour ne pas revenir vers l’islam. Je vous condamne à la peine de mort par pendaison.

Voilà donc ce qui est reproché à cette pauvre fille.

En plein vingt-et-unième siècle, sur notre continent, on va tuer une personne car elle a une foi qui ne correspond pas à la foi officielle du pays dans lequel elle vit. J’aimerais écrire, On croit rêver. Pourtant, non, on ne rêve pas. C’est ainsi que les dirigeants soudanais voient les choses, le monde.

Vous lisez ce blog ?

Ok !

Je vous demanderai une chose très simple : faire le maximum de bruits possible autour de ce scandale, de cette honte émanant des autorités soudanaises.

Je pense vraiment qu’à chaque fois que dans un sommet de l’Union africaine, les autorités de ces deux pays (Mauritanie et Soudan) sont invitées et prennent la parole, j’ai honte, mais vraiment honte…

Les articles ne manquent pas sur la toile, traitant de cette affaire et vous pourrez vous pourrez vous faire votre propre religion. Je pense néanmoins que l’on ne pourra pas faire, continuer à faire sur notre continent, l’économie d’un débat, un débat nécessaire sur ces religions dites révélées, avec tout le mal qu’elles nous font et tous les maux qu’elles nous apportent.

Obambe GAKOSSO, May 2014©

Laisser un commentaire

 

Posedepierre |
Sylvie Marcotte - Mon CV |
Blogtech |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Liumx91
| Ecrirelemonde
| Plaisirsdelavie