Epurebere, adi ibo ya ndziya yo: le blog d'Obambé Mboundze Ngakosso

Kemet (l'Afrique), les Kamit (les Africains), leurs relations avec le reste du monde, les essais qui me frappent, etc., voilà les sujets de cet espace

  • Accueil
  • > Musique
  • > Sabala détente avec Aïcha Koné in « Wassoulou »

17 mai 2014

Sabala détente avec Aïcha Koné in « Wassoulou »

Classé dans : Musique — Obambé Mboundze GAKOSSO @ 10 h 49 min

Elle a eu deux disques d’or et est la seule chanteuse ivoirienne ainsi titrée. Je ne parle même pas des autres distinctions (Lion d’or de la Guinée ; Tamani d’or du Mali pour ne citer que ces deux-là).

« Elle », c’est Aïcha Koné.

Née en 1957 dans le Nord de la Côte d’Ivoire, elle a du mal à convaincre son père que la carrière musicale est bonne pour elle. Il faut dire que ce dernier est un médecin et il ne voit pas du tout sa fille se jeter dans une vie de troubadour. Malgré tout, elle persévère et débute dans un orchestre officiel ivoirien.

En effet, comme nombre de jeunes républiques sur le continent, il y a là-bas un groupe musical dépendant de la télévision et de la radio. Elle y rencontre le célèbre arrangeur Boncana Maïga qui deviendra son mentor. C’est Georges Taï Benson (alors directeur des programmes à la RTI, la Radiotélévision ivoirienne) qui la révèle au grand public. Manu Dibango, qui avait été appelé en Côte d’Ivoire par Félix Houphouët-Boigny lui-même accompagne la jeune femme dans l’apprentissage de son métier.

Pendant que Myriam Makeba, privée de nationalité sud-africaine et contrainte à l’exil est en Guinée, Aïcha Koné, qui l’admire, la rencontre aussi.

Son premier 45 tours sort en 1979 et il est intitulé « Denikeleni ». Elle a 22 ans. Le dernier album est sorti en 2010 (« Wassa »).

L’exil, la diva ivoirienne l’a connu de 2011 à 2014. En effet, elle s’était réfugiée en Guinée, elle qui soutient le président Koudou Gbagbo.

Je vous invite ce samedi à écouter et si possible à danser avec cette diva aux magnifiques tenues chatoyantes et à la voix de rêve. Elle nous fera voyager au pays Manding. Où vous reconnaîtrez aisément les sons si caractéristiques de Kama.

Bon week-end à vous et n’oubliez pas que chaque jour est une vie !

Image de prévisualisation YouTube 

Obambe GAKOSSO, May 2014© 

Laisser un commentaire

 

Posedepierre |
Sylvie Marcotte - Mon CV |
Blogtech |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Liumx91
| Ecrirelemonde
| Plaisirsdelavie