Epurebere, adi ibo ya ndziya yo: le blog d'Obambé Mboundze Ngakosso

Kemet (l'Afrique), les Kamit (les Africains), leurs relations avec le reste du monde, les essais qui me frappent, etc., voilà les sujets de cet espace

30 mars 2014

Chemin d’avenir, chemin du désespoir

Classé dans : Politique africaine — Obambé Mboundze GAKOSSO @ 11 h 29 min

Regarder le JT de TV Congo est pire qu’une purge. Entre celui (celle) qui présente l’émission, celui (celle) qui fait le reportage, on est en droit de se demander d’où ils parlent…

Sam

Hier donc, les journalistes de TV Congo ont appris avec effroi que dans certains quartiers de Mfoa, des populations vivaient dans l’insalubrité totale, au milieu d’un tas d’immondices tels que l’on est en droit de se demander comment certains font, chez nous, pour être en bonne santé, dans de telles conditions.

Du temps de ma jeunesse, c’était surtout l’arrondissement 3, Poto-Poto, considéré comme le premier quartier de ma ville de naissance. J’y ai vécu une année et vraiment, il n’y avait pas photo en termes d’hygiène : c’était bel et bien l’arrondissement le plus crasseux de la ville, voire du pays. Et quand il pleuvait, je ne vous raconte pas l’enfer que nous vivions car il fallait obligatoirement être un sportif de très haut niveau pour pouvoir partir de chez soi et arriver à l’école ou sur son lieu de travail. J’ai encore en mémoire ce jour où je me suis vautré en pleine rue, car il y avait de l’eau et de la boue partout. Et les gamins autour de moi de se moquer de moi, moi qui pourtant était bien plus âgé qu’eux…

Aujourd’hui, Ouenze, Moungali (arrondissements 5 et 4) et ailleurs aussi, on n’a plus rien, mais vraiment rien à envier à Poto-Poto. Qu’il pleuve ou pas, je peux vous assurer qu’on a mal au cœur quand on voit l’état de certains de nos quartiers. Ça pue, la saleté est partout.

On aura beau condamner les gens, je dis sans cesse que tant que les pouvoirs publics n’auront pas mis en place une vraie politique de collecte et de retraitement des ordures, on ne sen sortira pas du tout.

Je ne m’étale pas là-dessus aujourd’hui.

Ce qui m’a le plus énervé, c’est d’entendre le reporter nous évoquer le Chemin d’avenir, le fameux projet de société de l’actuelle équipe au pouvoir et que dans ce projet, il est prévu de construire des logements sociaux. Le ministre Pierre Mabiala, présent dans ce reportage en a remis une couche en parlant du départ des riverains pour ces fameuses constructions.

Questions :

-          Denis Sassou Nguesso est en place depuis 2009 (année du lancement du Chemin d’avenir), on a donc attendu 2014, 5 ans après, 2 ans avant la fin de son mandat, pour faire le travail… ? De qui se moque-t-on ?

-          Quand on aura mis ces gens loin de ces lieux, y aura-t-il enfin une politique de collecte et de gestion des ordures ? Avec ces gens-là, j’en doute très fort…

Bon dimanche à vous, et cessons de nous bercer d’illusions.

 

Obambe GAKOSSO, March 2014©

Laisser un commentaire

 

Posedepierre |
Sylvie Marcotte - Mon CV |
Blogtech |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Liumx91
| Ecrirelemonde
| Plaisirsdelavie