Epurebere, adi ibo ya ndziya yo: le blog d'Obambé Mboundze Ngakosso

Kemet (l'Afrique), les Kamit (les Africains), leurs relations avec le reste du monde, les essais qui me frappent, etc., voilà les sujets de cet espace

28 juillet 2013

Le temps, nos discussions, notre devenir

Classé dans : Société — Obambé Mboundze GAKOSSO @ 21 h 17 min

On ne se rend pas assez compte que 24 heures dans une journée, ce n’est pas assez quand on a plein de choses à faire. Nous avons tous les jours l’occasion de discuter virtuellement comme face to face avec des frères et des sœurs qui, quand leurs convictions sont sérieusement ébranlées par des faits qui ne souffrent d’aucune discussion possible, continuent à se réfugier en débitant des arguments largement éculés.

Le temps, nos discussions, notre devenir dans Société fusilLe pire est que, de ces arguments, ils n’ont pas vraiment de références.

J’en ai encore faite l’expérience il y a peu en discutant avec un fervent musulman et un fervent chrétien. Je dirais même des illuminés tant, pour l’un et pour l’autre, hors de la bible et du coran, il n’est point possible de trouver quelque vérité que ce soit. C’est à se demander même pourquoi les gens font de la recherche et continuent à écrire des livres, puisque tout a déjà dit, n’est-ce pas ?

Calmement, je leur ai dit que par principe, la foi des uns et des autres ne m’intéresse pas. comme l’étymologie le dit, le mot « religion » vient du latin, « religare », relier en français. C’est le lien entre l’être humain et son créateur, appelé en français Dieu, pour celui qui y croit, évidemment.

« Chrétien » vient de « Christ ». Pourtant, je n’ai pas souvenir d’avoir lu que le Jésus Christ, tel que nous le présente la bible ait fondé de religion se réclamant de lui. J’ai peut-être mal lu.

« Islam » signifie « soumis à Dieu ». Cela se passe de commentaires car pour moi si dès le départ il est question de soumission, la discussion, le débat va durer quelques secondes à peine. Une minute ce serait vraiment trop.

Je leur ai dit que tout en respectant leurs fois respectives, nous devons à la vérité de reconnaître que ces deux religions ne se sont pas installées sur notre continent comme le meilleur médecin accoucheur débarque dans un village où des parturientes sont enceintes de 90 mois et attendent celui qui les délivrera de leurs peines. Non, non et non.

Le glaive, l’épée, le fusil, les baïonnettes etc. ont été les armes par lesquelles Arabes et Leucodermes ont installé leurs bizness sur la terre de nos ancêtres. Pas autrement. Si Emmanuel Boundzeki Dongala a écrit Un fusil dans la main un poème dans la poche*, je ne ferai vraiment pas preuve d’imagination débordante en disant Un coran (une bible) dans une main, un fusil (une épée) dans l’autre, pour illustrer comment nos ancêtres ont été soumis au point d’appeler leurs enfants Paul ou encore Ahmed.

Le musulman, mal inspiré, de me dire, Oui mais tu sais, avant l’arrivée de l’islam, les ethnies en Afrique se faisaient tout le temps la guerre. Celle-là, je la connais mieux que ma pochette et ma poche réunies. Je lui posais alors cette question qu’il n’avait jamais entendue de sa vie (il a 40 ans) : Comment on dit ethnie dans ta langue ?

Là, le frère fut coincé pire qu’un doigt pris dans l’encoignure de la porte la plus blindée qui soit…

Je ne vous dis pas la suite mais, comme dit au début de ce billet, gagnons le temps, très chers. Il y a des discussions qui par moments en vaillent la peine. D’autres sont de l’ordre du divertissement**. Allons à l’essentiel. Nous avons un continent à reconstruire et cela passe par la reconquête de notre liberté.

Obambe GAKOSSO, July 2013©

—————————————————–

* : En poche, 10,64€

** : On a le droit de se divertir, hein, ne vous méprenez pas sur moi…

Une réponse à “Le temps, nos discussions, notre devenir”

  1. opays2lafeuillederable dit :

    À Obambe, yo yaya!
    Je me pose souvent une question, que nombreux sont les soi-disant chrétiens* comme religieux ont souvent du mal à répondre, à savoir: « Chrétien » est-ce une religion ou appartient-il à une religion? En lisant ton post ci-haut, je me rends compte que tu fais la même erreur que beaucoup de ceux là qui pensent que tous les « religieux sont des chrétiens ». Par définition, le mot « chrétien » trouve son origine de Christ (faisant allusion à Jésus Christ). Par définition, un chrétien est un disciple de Jésus Christ. À noter que le mot chrétien a fait son apparition pour la première fois dans la bible dans le livre des Actes des apôtres (Act.11:26) à Antioches d’où est né les premiers chrétiens.
    Alors une question pour toi, au regard de ce qui est décrit dans la bible, plus précisément dans les épitres de Paul aux chrétiens (vrais) de la Corinthe, de Rome, Galates, Ephese, Colosse, Thessalonique et autres épitres destinées à ses adeptes comme Tite, Timothée, Philémon…Et j’en passe les détails, penses tu encore que tous les religieux sont chrétiens? Ou plutôt que le chrétien soit religieux?
    En effet, je suis en total accord avec toi que nulle part dans la bible, il est fait mention d’une religion de Jésus Christ. Par ailleurs il est précisé, qu’il pratiquait la loi de ses pères, donc celle de l’Alliance de Dieu avec Moise.
    Il est toutefois à noter qu’il n’a recommandé aucune religion : ni le catholicisme, ni l’islam, ni le bouddhisme, nulle religion en « isme » qui pour la plus part sont des dogmes faits de mains d’Hommes égoïstes et psychopathes ayant pour seul objectif de se servir premièrement, et de détourner l’Homme de son but premier, i.e. adorer Dieu en esprit et en vérité, de vivre une réelle relation avec Jésus Christ seul médiateur entre l’Homme et Dieu. Enfin, toutes ces religions ne servent pas Dieu mais Satan « Lucifer ».
    Certains passages de la bible montrent à suffisance combien, pendant son ministère terrestre, Jésus Christ n’a cessé de dénoncer les Pharisiens et les Sadducéens qui n’étaient autres que de véritable religieux.
    Je tiens donc de ce fait à préciser, qu’un vrai chrétien « Dokimos » veillera à dénoncer tout œuvre orale ou écrite des religieux. Il veillera également à dénoncer les actes religieux et toutes pensées ayant pour objet de confondre le Chrétien du religieux.
    Veilles noter également qu’il n’y a en principe aucun lien entre le chrétien et le religieux, comme il n’y a aucun lien entre Christ et Bélial (2 Corinthiens, 6 :15).
    Opays2lafeuillederable…

    *Chrétien non pas au sens de la bible, mais le chrétien d’aujourd’hui

Laisser un commentaire

 

Posedepierre |
Sylvie Marcotte - Mon CV |
Blogtech |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Liumx91
| Ecrirelemonde
| Plaisirsdelavie