Epurebere, adi ibo ya ndziya yo: le blog d'Obambé Mboundze Ngakosso

Kemet (l'Afrique), les Kamit (les Africains), leurs relations avec le reste du monde, les essais qui me frappent, etc., voilà les sujets de cet espace

27 février 2013

Procès Gbagbo, comédie en direct de La Haye

Classé dans : Côte d'Ivoire — Obambé Mboundze GAKOSSO @ 6 h 59 min

Je ne sais pas quels sentiments vous animent en suivant (quand le temps vous le permet) le procès à l’encontre du président ivoirien Laurent Koudou Gbagbo. Vous riez, Vous souriez ? Vous pleurez ? Vous ricanez ? Vous êtes tristes ?

 

Procès Gbagbo, comédie en direct de La Haye dans Côte d'Ivoire bus-150x150

La Haye, la mobilisation ne s'arrête point

Je reste dans le même état d’esprit : je ne suis pas du tout dans l’abattement. Je vous promets que plus je tombe sur ces images et plus je me dis que le régime d’Abidjan et ses alliés (ONU, France de Sarkozy, USA) doivent regretter d’avoir déporté Gbagbo et de l’avoir livré ainsi en pâture. Cette erreur, je crois qu’ils vont la payer cher, très cher. À Abidjan, on doit se dire que l’idée de déporter le président Laurent Koudou Gbagbo n’était vraiment pas l’idée du siècle. Mais vraiment pas.

Quand vous suivez cette affaire, vous vous rendez compte combien c’est du très grand n’importe quoi. Non seulement les avocats de la défense sont en train de tailler en pièces les « éléments » de l’accusation, mais en plus, au niveau de l’accusation, de la traductrice et même de la procureure Fatou Bensouda, on est dans la panade. Les fameux témoins cités, entre nous, ça fait rire. La traductrice ment sciemment, faisant passer une partie des bourreaux (des milices pro-Ouattara) pour des victimes. Quant à Bensouda, cette Négresse complice des temps modernes doit se rendre compte que la partie dont elle a héritée de l’Argentin Luis Moreno Ocampo est tellement mauvaise qu’on la voit en train de jouer les conférencières en Italie. Elle y raconte quoi ? Comment bidonner un procès ?

La pauvre Bensouda est nulle comme juriste. Vraiment! Comment peut-elle mentir aussi grossièrement en disant que la Côte d’Ivoire était en paix jusqu’en 2010? Que fume donc cette pauvre femme? Ce doit être un produit de qualité et je lui suggérerai vivement d’en vendre, non seulement elle gagnerait beaucoup d’argent mais en plus cela lui évitera de salir encore plus l’image du continent africain. Elle donne raison à ceux et celles qui pensent que quand l’Occident officiel fait confiance à un (e) Africain (e), ça sent mauvais et il faut s’attendre au pire. La qualité est très rarement au rendez-vous…

Lisez cet article où vous allez apprendre (à moins de le savoir déjà) que des violences faites au Kenya ont été aussi attribuées à… Koudou Gbagbo ! À cette allure, le bombardement de Sabra et Chatila, ce sera lui aussi. La Guerre du Biafra, on la lui accorder aussi. Peut-on ajouter le bombardement de Sétif en 1945 ? Le Camp de Thiaroye en 1945 aussi ? Pour abréger la chose, je propose à La Haye et à Abidjan d’instruire le plus grand procès, celui de l’assassinat d’Abel et Caïn sera définitivement dédouané, blanchi, innocenté, réhabilité. Lisez vous-mêmes et riez un bon coup car ces gens ont un humour dont ils ne se rendent même pas compte… Cela se passe ici.

 

Obambé GAKOSSO, February 2013©

Laisser un commentaire

 

Posedepierre |
Sylvie Marcotte - Mon CV |
Blogtech |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Liumx91
| Ecrirelemonde
| Plaisirsdelavie