Epurebere, adi ibo ya ndziya yo: le blog d'Obambé Mboundze Ngakosso

Kemet (l'Afrique), les Kamit (les Africains), leurs relations avec le reste du monde, les essais qui me frappent, etc., voilà les sujets de cet espace

18 janvier 2013

Le Mali ou une nouvelle humiliation africaine

Classé dans : Politique — Obambé Mboundze GAKOSSO @ 16 h 15 min

La honte qui brûle me donne envie de ne plus aborder certains sujets. Mais Dieu sait combien il est important que ceux qui peuvent élever leurs voix de continuer à le faire. Dieu sait combien il est plus que jamais urgent pour ceux qui peuvent prendre leurs plumes (même si les plumes ont disparu au profit des stylos/crayons et des claviers…)

Le Mali ou une nouvelle humiliation africaine dans Politique fffEncore une fois, les 53 pays africains qui crient haut et fort leur liberté, leur indépendance, leur souveraineté etc. ont montré à la face du monde qu’il n’en est rien.

Oui, je suis bien conscient que certains de nos pays ont des armées capables de mettre au tapis des bandits qui auraient osé se comporter comme cela se passe depuis un an au Mali. Mais combien ? Combien de pays peuvent remplir cette liste ? Très peu. Pas grand-chose. Pas grand monde.

Depuis que cette affaire a commencé, combien de pays sont venus en aide au Mali pour que la gangrène n’avance pas plus ? Zéro. Nous sommes les champions des sommets. Il y a même eu il n’y a pas si longtemps une opération dirigée par la France, appelée RECAMP (R…) Il faut croire que soit les instructeurs (Français) sont nuls, soit les élèves (Africains) le sont. Pourquoi pas les deux ?

Le couple Africains-CFA/France est vraiment champion toutes catégories en bruits, séminaires, colloques, sommets, conférences, symposiums etc. Non seulement je pense que ces machins sont inutiles, mais je pense que, plus que jamais, nous devons mettre fin à cela et consacrer nos ressources humaines à autre chose. Par exemple, à la mise sur pied, le plus rapidement possible, d’une armée panafricaine. Quand les forces de l’ECOMOG en 1997 avaient réussi à remettre en selle le président sierra-léonais Ahmad Tejan Kabbah en boutant les rebelles, on n’avait pas assez souligné que c’étaient des Africains qui étaient aux manettes. Qui nous empêche de refaire la chose ? Faut-il aller sur la tombe de Sani Abacha qui s’était montré le plus ferme à l’égard de ces rebelles ?

Nos chefs d’État nous prouvent au quotidien n’a d’égal que la taille de leur soif immodérée pour le pouvoir et tous les avantages qui vont avec. Personne, personne n’a levé le petit doit pour aider le peuple malien. Quand des armes sont arrivées en Afrique, afin que les soldats maliens se battre elles sont restées en rade, au port de Conakry : pourquoi ?

Lorsque par enchantement, la France qui, par la voix de son président, Normal premier, avait dit en octobre dernier que son pays n’interviendrait pas avec ses hommes et qu’il revenait aux Africains en général et aux Maliens en particulier de définir les conditions d’une intervention, je suis sûr que dans les palais présidentiels des  pays CFA, des larmes ont du être versées : Dieu ! Qu’avons-nous fait pour que nos ancêtres les Gaulois nous abandonnent ainsi ? Et le jour où les soldats français ont débarqué à Bamako pour aller finalement se battre, ils ont du changer de disque et ressortir celui que certains d’entre nous chantent depuis les premières collaborations, il y a quelques siècles de cela : Merci la France de faire à notre place ce travail que nous ne voulons pas faire… Qui a dit que le Nègre était le premier ennemi du Nègre ?

Comme par magie, il s’est crée une sorte de tontine, comme dirait mon ami Wazi Guipié. Chacun de nos monarques se lance dans de drôles de chiffres : Moi je propose 200 soldats ; Moi j’en propose 400 ; Moi, ce sera 500. La palme d’or dans cette tontine doit sans doute revenir au Togo qui a envoyé… 40 soldats. Oui, vous avez bien lu, 40 (quarante) soldats. C’est curieux mais quand ça chauffe à Lomé, ce sont 40 hommes des corps habillés qui sont dans les rues pour mater le peuple ?

Et pourquoi nos monarques décident d’envoyer eux aussi des troufions au Mali ? Mais c’est parce que la France, la mère-patrie le leur a demandé. Elle le leur a ordonné. Point. Il n’y a pas d’autres explications car ces chefs d’État n’ont pis que pendre du Mali.

Je lis ça et là qu’Alassane Dramane Ouattara, numéro un actuellement de la CEDEAO, n’envoie pas de soldats au Mali. Je souris en lisant ça. Oublie-t-on que cet homme n’a cessé de combattre l’armée ivoirienne, des années durant et qu’il a du faire appel, pour cela, à l’armée française ? Il n’a pas d’armée, si ce ne sont des bandits qui portent le titre de militaires. Qui va-t-il envoyer au Mali ? Chimère…

Nos dirigeants ne sont ni sérieux ni crédibles.

Tant pis pour nous.

 

Obambé GAKOSSO, January 2013©

13 réponses à “Le Mali ou une nouvelle humiliation africaine”

  1. ETOILE dit :

    Noir c’est noir, y a plus despoir. y a pas d’armée en afrique faut pas rever mon frere il y a que des milices pour proteger des regimes……..MDR

    @ suivre

  2. Opale dit :

    Alors qu’une bonne partie de la population malienne salue l’intervention du sionniste François Hollande, un député belge s’indigne.

    http://youtu.be/TW9kWe3MI-M

  3. Catherine dit :

    Parfaitement en accord avec toi pour cet exposé. Quelles sont tes solutions ?
    Le message précédent m’interpelle : Hollande = Sioniste ?

  4. Obambé GAKOSSO dit :

    Catherine,

    La Ligue a publié ce jour sa déclaration par rapport à la situation du Mali.

    Ceci d’une part.

    D’autre part, mes solutions? Ce ne sont pas vraiment « mes » solutions, mais celles que préconisent et la LP-UMOJA, celles que préconisent nombre de panafricains et de panafricanistes: que les pays africains s’unissent et ce, le plus rapidement possible. On aura beau construire des routes, des écoles, des hôpitaux, ce n’est pas ça qui arrêtera ces malades qui ont compris que l’Afrique est le continent le plus faible pour propager le plus rapidement possible leurs idéologies macabres et funestes.

    Si les pays africains ne s’unissent pas, on sera « plus morts » encore et comme l’avait prédit Cheikh Anta Diop, l’Afrique sera encore plus émiettée…

    @+, O.G.

  5. Merci Opale pour ce lien,

    Il ne cesse de circuler depuis son premier jour et, comme on dit, il fait du buzz. Du moment que c’est dit par un Européen, cela donne du poids à ces paroles et les consciences ne pourront qu’être plus secouées.

    Si c’était un Africain (et il n’en manque pas, bien au contraire), cela resterait plus ou moins cantonné à une certaine sphère.

    Par contre, Hollande sioniste, j’avoue avoir du mal à comprendre…

    @+, O.G.

  6. Etoile,

    Yo pe!!!

    L’espoir est toujours là.

    N’oublie pas que dans les yeux des Noirs,
    il y a toujours de l’espoir…

    On a connu pire au long de notre histoire. On ne pourra pas tomber plus bas.

    Vie – Force – Santé

    @+, O.G.

  7. Opale dit :

    Bonjour!
    Quand un président français déclare que la sécurité des juifs doit être une cause nationale, on peut se demander de quel bord se situe ce dernier. Sioniste pourquoi pas ? En tout cas, il ne défend en rien les intérêts du peuple français, en encore moins ceux des peuples africains.

    Buzz ou pas, un jour, blancs comme noirs découvrions que nous avions le même ennemi, mais il sera sans doute trop tard pour une humanité telle que nous la rêvions.

  8. Catherine dit :

    Obambé merci pour la diffusion de ce communiqué de la Ligue. Vos analyses sont toujours pertinentes et réalistes. À diffuser au maximum pour alerter les consciences de nos concitoyens.

  9. Babou dit :

    Bambi,

    Tu veux revenir en Afrique tout fatigué, le dos usé?

    Babou

  10. Alain dit :

    Bambi,

    N’écoute pas Babou, reste en Europe. Ici, tu peux t’acheter un bon livre et passer une soirée tranquille.

    Babou, O zo luka nini?

    Alain

  11. Babou dit :

    Alain,

    Non seulement tu es un mauvais conseiller, mais en plus un emmerdeur…
    Un vrai!
    J’ajouterai égoïste. Voilà pourquoi tu ne veux pas te marier. Tu finiras tout seul, tout vieux.

    Tu n’es pas Européen. Mais Africain.

    Babou

  12. Mounir dit :

    Chers ami,
    Les images d’aujour’hui me désolent profondément . Voir cet axe franco-sioniste fanfaronner au Mali sous les regards et acclamations d’une population totalement asservie pour ne pas dire autre chose…
    La source de cette guerre est simplement la volonté du président déchu par les modèles démocratiques occidentaux parcequ’il a envisagé exploiter les richesses de son pays sans les faire partager par les multinationales française.
    Quant au pantin actuel qu’il aille en enfer, l’histoire le classera dans poubelle…

Laisser un commentaire

 

Posedepierre |
Sylvie Marcotte - Mon CV |
Blogtech |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Liumx91
| Ecrirelemonde
| Plaisirsdelavie